❤️ Les coups de coeur du 18 juin 2021 ❤️

Nouvelle semaine, nouvelle question sur Cimiez : Quand Cimiez a-t-elle reçu un évêché ?

[Expiré] Lecture publique internationale des Métamorphoses d’Apulée le 27 mars

Le musée archéologique de Nice - Cimiez participe au Festival Européen Latin Grec, une manifestation culturelle et festive dédiée aux langues et cultures de l’Antiquité. Il vous donne rendez-vous les 25, 26, 27 mars 2021 pour une édition exceptionnelle 100% virtuelle.


Comment en profiter

Diffusée en live sur Facebook le 27 mars, vous pourrez suivre la lecture publique des "Métamorphoses" ou "L’Âne d’or" d’Apulée. Magie, amours, voyages, aventures, brigandage, cultes à mystères : c’est la découverte d’une Antiquité et d’un texte fascinant !

Le lien sera diffusé sur https://www.facebook.com/FestivalLatinGrec/

Et pour ceux qui sont en manque de voyage : il s’agira en effet de rallier (virtuellement) Hypata, où commence le roman, à Madaure, ville natale de notre auteur. Le déplacement le long du parcours se fera au fil des inscriptions à la lecture, le nombre total de pages lues correspondant au nombre de kilomètres parcourus. Rendez-vous sur la page Facebook du Festival pour suivre la progression de ce rallye inédit !


En images







En savoir plus 

Le Festival Européen Latin Grec est une manifestation culturelle et festive dédiée aux langues et cultures de l’Antiquité.

Fondé en 2005 par Elizabeth Antébi, il est dirigé depuis 2016 par une toute nouvelle équipe constituée de professeurs de Lettres Classiques et de passionnés. Désormais ancré à Lyon, il établit des partenariats dans de nombreux pays et invite au rassemblement  autour de la culture classique et des Humanités.

Le festival se déroule à la fin du mois de mars et met à l’honneur un texte majeur de la littérature antique. Il organise ainsi chaque année une grande lecture publique à laquelle chacun est invité à participer et propose des événements variés soulignant les résonances entre culture classique et monde contemporain : lectures publiques, conférences, spectacles, performances, jeux, concours, visites animées de sites et de musées, reconstitutions historiques, dégustations, etc.

Il aborde de très nombreux domaines :  archéologie, BD, beaux-arts, cinéma, création contemporaine, culture populaire, gastronomie, histoire, humour, littérature, mode, musique, mythologie, numérique, patrimoine architectural, philosophie, sport, théâtre, etc.

Il poursuit les objectifs suivants : accentuer la visibilité des langues et cultures gréco-romaines, partager leur richesse avec le plus grand nombre, encourager les jeunes à leur étude, créer des liens symboliques et fraternels entre les différentes cultures du monde d’aujourd’hui.


Apulée est un écrivain romain né à Madaure (Algérie actuelle) au 2e siècle de notre ère. Cet étonnant roman entraîne le lecteur en Grèce et plus précisément en Thessalie – région réputée pour sa pratique de la sorcellerie – où Lucius, jeune héros intrépide, se verra bien malgré lui métamorphosé en âne et entrainé dans une suite de mésaventures rocambolesques. Elles le mèneront jusqu’à Corinthe, où il retrouvera enfin apparence humaine, puis à Rome. Précisons qu’Apulée ne s’en tient pas à l’histoire de Lucius : il la ponctue de récits secondaires qui pourraient se lire comme autant de petits romans, tel le palpitant conte mythologique Amour et Psyché.


Chacun peut prendre part à l’événement : il suffit de lire quelques pages à haute voix, de se filmer puis de faire parvenir la vidéo à l’équipe du Festival. Elle sera diffusée sur la page Facebook du Festival les 26 et 27 mars prochains, en même temps que celle de centaines de lecteurs : émotions garanties pour une expérience culturelle hors du commun !


Découvrez les étapes du rallye Hypata – Madaure :

Ville de départ : Hypata, province romaine de Macédoine (actuelle Ypati, en Grèce )

C’est dans cette ville située sur le versant nord des montagnes de l’Oeta, à la fois la plus septentrionale et la plus importante de Thessalie, que se rend le jeune et intrépide Lucius au début du roman. C’est également dans cette cité réputée pour ses histoires de magie et de sorcières qu’il sera malheureusement métamorphosé en âne.

Ville – étape n°1 : Corinthe, province romaine d’Achaïe (Grèce)  – 230 km

Volé par des brigands, l’âne Lucius quitte bien malgré lui l’agréable et florissante Hypata pour emprunter des sentiers montagneux et broussailleux semés de grottes et de petits villages … Volé à nouveau par un légionnaire, il est finalement vendu à un haut magistrat qui l’emmène dans sa ville de Corinthe (dont Lucius est également originaire), capitale prospère et lettrée de la province d’Achaïe. C’est à quelques kilomètres de là, dans le port de Cenchrées, que notre héros retrouve forme humaine grâce à la bienveillance de la déesse Isis.

Ville – étape n°2 : Rome, capitale de l’Empire romain (Italie)  – 1140 km

Tous deux citoyens de l’Empire, Lucius et Apulée séjournent longuement à Rome. L’auteur des Métamorphoses y exerça sans doute le métier d’avocat. Quant à Lucius, il s’y rend après sa seconde métamorphose pour s’y mettre au service de la déesse Isis : c’est là que se terminent ses aventures et que se clôt le roman. 

Ville – étape n° 3 : Carthage, province romaine d’Afrique proconsulaire (Tunisie) – 920 km 

Apulée fit ses études de rhétorique dans ce rayonnant centre culturel de l’Afrique romaine. 

Ville d’arrivée : Madaure, province romaine d’Afrique proconsulaire (actuelle M’Daourouch, en Algérie) – 280 km

Notre rallye se termine à Madaure, ville natale d’Apulée. Né dans une famille aisée de citoyens romains d’origine berbère, il y entama une brillante scolarité. La ville abritait une université réputée pour ses cours de philosophie : Augustin d’Hippone – alias Saint-Augustin – y étudiera deux siècles plus tard.

A tous, bonne lecture … et bon voyage imaginaire sur les traces de Lucius et d’Apulée !


Où sont situés les lecteurs ?


Commentaires

  1. Je ne savais pas que ça pouvait exister, une lecture publique internationale ! Merci pour ce partage 🤗

    RépondreSupprimer
  2. C'est impressionnant de voir la carte des lieux où sera lue l'oeuvre... Tokyo, Toronto, Manille, Noumea...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai regardé sur Facebook, c'est marrant de voir les vidéos des étudiants qui lisent et interprètent les textes ! https://www.facebook.com/FestivalLatinGrec/posts/1039035023168899

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire